Kadiatou

Sdighé - fondation de Dominique Rogeau

Kadiatou

La septieme enfant prise en charge par l'association 'Enfance et vie Fondation Rogeau' est Kadiatou Diallo venant de la République de Guinée Conakry . 

plus d'info...

Sdigh

Sdighé - fondation de Dominique Rogeau

Sdighé

La sixieme enfant prise en charge par l'association 'Enfance et vie Fondation Rogeau' est Sdighé Diarra Mint Mohamed venant de Nouakchott en Mauritanie .
plus d'info...

Akofa

Akofa et le Dr. Oleg Maurer, responsable de la fondation de Dominique Rogeau

Akofa

La cinquieme enfant prise en charge par l'association 'Enfance et vie Fondation Rogeau' est Akofa Hodzame venant de Agou-Kebotoé au Togo.

plus d'info...

Adriana

Dominique Rogeau, Vice-President of the Foundation, and Dr. Herbert Schneider, President of the Foundation express their Congratulations

Adriana

La quatrième enfant prise en charge par l'association 'Enfance et vie Fondation Rogeau' est Adriana Galeata.

plus d'info...

Corneliu

A Delighted Mother, Dominique Rogeau,Dr. Herbert Schneider,Dr. Oleg Maurer, Dr. Nelly Matraguna

Corneliu

Lorsque le petit Corneliu Litiuc est venu au monde en Moldavie le 21 mars 2006 il accusait alors plusieurs malformations cardiaques congénitales.
Plus d'info...

Florin

Florin, his mother and the president of the foundation Dr. Herbert SchneiderFlorin

Le 2ème cas auquel la Fondation s'est intéressée est celui du petit Florin, né le 20 avril 2003 à Chisinau, République de Moldavie. Il est venu au monde avec une triple malformation cardiaque congénitale .
Plus d'info...

Viorel

 Viorel and the Dr. Christoph LampertViorel

Le premier enfant auquel la Fondation s'est intéressée est Bolocan Viorel originaire de Moldavie, le pays le plus pauvre de l ‘Europe. Il a été invité avec sa mère et son médecin traitant en Suisse pour subir une opération du fémur.
Plus d'info...
Kadiatou Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail

Sdighé Fondation Dominique Rogeau

Kadiatou Diallo est née le 2 mai 2000 dans la République de Guinée Conakry.

Son père est paysan cultivateur récoltant environ 20 sacs de riz par saison. Sa mère est femme au foyer, vendeuse occasionnelle.

 La maladie de Kadiatou s’est installée de manière insidieuse au détour d’épisodes d’angines accompagnés de fièvre et de douleurs articulaires qui, dans les pays africains, sont le plus souvent pris pour quelque chose de banal à cet âge et négligées et/ou insuffisamment traitées. Le début de la fatigue et l’essoufflement trahissant l’avancement des lésions valvulaires cardiaques remonte à deux ans en arrière. D’abord épisodiques, lors d’efforts, ils sont devenus peu à peu progressifs et permanents même au repos, lui interdisant tout déplacement. Kadiatou ne peut plus jouer avec ses camarades et reste toute la journée à la maison. Elle gonfle des pieds et la nuit elle doit se reposer demi-assise car dès qu’elle s’allonge elle s’étouffe. Le traitement médical qu’elle suit ne permet que de soulager un peu les symptômes et tenir le temps de pouvoir être opérée. Sans la chirurgie cardiaque, son horizon de vie ne va pas au-delà de quelques mois, voir une année ou deux maximum.

 La fillette accuse le diagnostique suivant : polyvalvulopathie cardiaque rhumatismale avec

  1. Sténose de la valve mitrale 
  2. Fuite de la valve aortique
  3. Fuite secondaire de la valve tricuspide
  4. Dilatation des cavités cardiaques gauches et droites, insuffisance cardiaque.

Kadiatou est venue en Suisse en mars 2010 avec l’aide de l’Enfance et vie Fondation Rogeau pour subir une intervention chirurgicale au niveau du cœur.

L’opération a eu lieu le 28 avril 2010 et a consisté en une réparation valvulaire mitrale et aortique effectuée par Prof. Kalangos aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Une réintervention a été effectuée le 29 avril 2010 en raison d’une insuffisance aortique sévère résiduelle motivant un remplacement valvulaire aortique par une Bioprothèse Mosaïque MedTronic n°23 (Prof. Kalangos).

 Les deux interventions ont contribué énormément à la guérison de Kadiatou. Elle doit suivre encore des soins pendant 15 jours dans son pays d’origine et doit être protégée de l’endocardite bactérienne en cas de soins dentaires et de chirurgie potentiellement infectée.

 Nous remercions de tout notre cœur la Fondation Terre des hommes, Lausanne, le Prof. Afksendyios Kalangos et les Hôpitaux Universitaires de Genève pour une excellente collaboration et pour le fait que Kadiatou retourne guérie et joyeuse en Guinée Conakry.

kadiatou01.jpg
kadiatou02.jpg
kadiatou03.jpg
kadiatou04.jpg
kadiatou05.jpg
kadiatou06.jpg
 

 
Suivant >

Copyright 2008 - Enfance et vie - Fondation Rogeau